Archives du mot-clef sabine van op den bosch

Sabine Van op den Bosch expose son univers aux Sépulcrines à Visé

Sabine Van op den Bosch expose son univers à La Chapelle des Sépulcrines à Visé

Sabine Van op den BOSCH expose SON UNIVERS et présente ses nouvelles œuvres à la Chapelle des Sépulcrines de Visé.

Cette exposition placée sous l’égide de Monsieur Mathieu Ulrici, Échevin de la Culture de Visé, se tiendra du 26 septembre au 12 octobre 2020.

  Sabine vous accueillera les lundi, mardi, jeudi et vendredi de 13h à 18h
les mercredi, samedi et dimanche de 10h à 18h

 NOCTURNE les vendredi 2 et 9 octobre jusqu’à 20h30

Adresse :

Chapelle des Sépulcrines de Visé (Centre culturel) 
rue du Collège 31
Visé

Entrée libre et dans le respect des règles de sécurité liées au Covid-19.

Sabine Van op den Bosch -portrait

Vernissage de l’Exposition Contraste à Visé (Photos)

Vernissage Expo Contraste à Visé (Belgique)

Sabine Van op den Bosch

Sabine Van op den Bosch participe à l’exposition « Contraste : Art chinois ancien – Art mosan actuel » à la Chapelle des Sépulcrines de Visé, du 15 mai au 1er juin 2014. Voici quelques photos du vernissage.

D’autres photos du vernissage sont à découvrir sur le blog « Visé » de Sudinfo.be

Sabine Van op den Bosch à l’Harmonie : Samedi coup de coeur d’Albert Moxhet

Sabine van op den Bosch expose à l'Harmonie de VerviersSabine van op den Bosch expose à l'Harmonie de Verviers

Sabine van op den Bosch expose à l’Harmonie de Verviers

Sur le site bestofverviers.be, Albert Moxhet consacre son Samedi coup de coeur à l’exposition de Sabine Van op den Bosch à l’Harmonie.

« (…) Sabine Van op den Bosch peint à l’acrylique et dessine un univers où plantes et animaux sont proches du fantastique. C’est dans cet univers-là qu’on la connaissait dans la région, où elle a exposé à diverse reprises, à Verviers et à Theux essentiellement. Aussi est-ce avec intérêt que l’on découvre, dans les toiles présentées à l’Harmonie, d’autres aspects de son talent : des fleurs interprétées d’une autre manière et des paysages. On y retrouve la joie manifeste que l’artiste éprouve à faire chatoyer les couleurs. Isolées, certaines fleurs choisies pour leur graphisme, prennent une ampleur autonome qui peut suggérer d’autres significations.

Quant aux paysages, leur facture oscille entre la douceur de paisibles fonds marins et la vigueur des reliefs de montagne. La couleur accentue l’impression générale donnée par la composition et ouvre la voie à des recherches originales, comme c’est le cas dans un tableau où un flanc de montagne semble s’ouvrir sur une structure interne cubiste. Toutefois, ceci n’est-il peut-être qu’une interprétation personnelle, mais c’est justement la richesse et la liberté de l’art moderne : l’artiste crée son œuvre et laisse au visiteur la possibilité de la re-créer dans son propre regard. »